Kuala Lumpur

Capitale du pays, Kuala Lumpur a su fusionner à la perfection le passé, le présent et le futur de la Malaisie. C’est une ville où l’ancien rencontre le moderne, et où le contemporain se mêle au futurisme.

A côté des immeubles coloniaux britanniques de Dataran Merdeka, autrefois siège du pouvoir colonial, on trouve aujourd’hui de hautes tours de bureaux. Les traditionnelles lanternes des marchés de nuit s’harmonisent parfaitement avec les néons électriques qui illuminent la ville. Kuala Lumpur vit entre deux époques se balançant entre le passé et le présent.

Parmi les sites qui attirent le plus l’attention des touristes, les Tours Petronas, qui s’élèvent à 452 mètres, font partie des gratte-ciels les plus hauts du monde. En raison de leur taille imposante, ces deux tours sont devenues les symboles de la croissance économique fulgurante qu’a connue la Malaisie ces deux dernières décennies.

Un petit paradis terrestre se cache dans cette mégalopole. Les Jardins du Lac comportent, entres autres, un jardin botanique et un parc aux oiseaux qui donnent aux visiteurs un aperçu de la richesse de la faune et de la flore malaisienne. Vous pouvez découvrir la beauté des arts traditionnels du pays, comme la musique, au Marché Central (Central Market), tandis que l’histoire culturelle du pays s’explore au Musée National.

Que vous aimiez voyager dans le passé ou que vous préfériez imaginer le futur, vous trouverez dans tous les cas votre bonheur à Kuala Lumpur, destination malaisienne incontournable.

Penang

Si vous souhaitez seulement contempler ce qui vous entoure et vous plonger dans le passé, Penang est fait pour vous.

Le plus ancien des Etablissements des Détroits (ensemble de territoires administrés par la Compagnie anglaise des Indes orientales), Penang est devenu une terre de mélanges culturels et ethniques. La capitale de l’Etat de Penang, George Town, fut autrefois un centre de négoce de grande importance, son activité commerciale a d’ailleurs laissé des empreintes chinoises et indiennes. L’architecture de la ville ne peut en fait se comparer à aucun autre paysage urbain du Sud-Est asiatique.

Les plages de Penang, avec leurs stands de nourriture authentiquement malaisienne, ravissent autant les locaux que les visiteurs. Si vous séjournez à Penang, baignez-vous, faites-vous dorer au soleil et goûtez à la délicieuse cuisine locale.

Cette région, dotée d’un mélange exquis de cultures, émerveillera tout voyageur avec ses plages paradisiaques, sa succulente gastronomie et son architecture étonnante.

Le Mont Kinabalu

Le Mont Kinabalu, qui s’élève à 4095 mètres d’altitude, est la montagne la plus haute de Bornéo. Fameux pour sa biodiversité spectaculaire, le Mount Kinabalu attire des milliers de visiteurs chaque année. Cette seule montagne abrite plus de 600 espèces de fougères, plus de 300 espèces d’oiseaux et environ 100 espèces de mammifères.

Si le Mount Kinabalu est plus facile à grimper que d’autres montagnes, il faut généralement compter trois jours et deux nuits pour en faire l’ascension puis redescendre. Des heures et des heures de trek sont nécessaires pour atteindre le sommet. Pour cette raison, des refuges ont été créés à Laban Rata, permettant aux grimpeurs de se reposer. Des repas chauds sont en outre servis aux explorateurs affamés et éreintés.

L’ascension du Mont Kinabalu peut s’avérer plus qu’épuisante, en particulier pour ceux qui s’attaquent pour la première fois à une si grande montagne. Mais les paysages à couper le souffle en valent grandement la peine. La forêt humide vous exposera à la faune et à la flore du pays, et vous serez époustouflé par les arbres centenaires dont les feuilles vertes semblent toucher le bleu du ciel. Les oiseaux chantent de douces mélodies que seule la nature peut comprendre. La grandeur de cet environnement ne suscite que respect et admiration. Lorsqu’enfin vous atteindrez le sommet, la vue sera comme vous l’aviez imaginé, si ce n’est mieux.

Cameron Highlands

Considérée comme l’une des plus belles terres de Malaisie, Cameron Highlands est la région montagneuse la plus vaste du pays. Située sur la chaîne de montagnes Titiwangsa, son air frais et son climat doux en font un lieu d’évasion idéal.

La région des Cameron Highlands regorge de plantations de fruits, de légumes et de thé et de champs de fleurs. Sur des terres agricoles aussi fertiles, attendez-vous à des paysages remplis de couleurs. L’épanouissement des fleurs et le bourgeonnement des arbres fruitiers sont des spectacles qui ne manqueront pas de vous fasciner.

Si vous souhaitez vous offrir quelques moments de détente, rendez-vous dans les cafés de la région où vous pourrez siroter un thé chaud tout en attendant le coucher du soleil. Vous pourrez ensuite flâner autour des plantations de cactus puis embarquer sur un bateau à vapeur pour y dîner. La région possède aussi quelques terrains de golf qui raviront les amateurs.

Langkawi

Langkawi est un archipel composé de 99 îles qui se situe dans la mer d’Andaman au sud de la Thaïlande. Les îles Langkawi sont célèbres pour leurs plages paradisiaques et les activités de plein air qu’on peut y pratiquer.

De longues étendues de sable blanc bordent le littoral des îles Langkawi, faisant de l’archipel la destination favorite des baigneurs et des promeneurs estivaux. Panati Cenang, Panati Kok et Pantai Datai font partie des plages les plus fréquentées de la région.

Langkawi possède aussi des sites de plongée sous-marine ou de plongée en apnée, parmi lesquels le Palau Payar Marine Park. Vous pourrez y nager avec d’étonnantes créatures de la mer puis vous reposer tranquillement sur l’une des plates-formes panoramiques avant de vous lancer dans d’autres aventures.

Outre ses plages fantastiques, l’archipel de Langkawi regorge de paysages champêtres qui attirent aussi les visiteurs. Ses champs de riz et ses buffles offrent un spectacle original puisque ces scènes bucoliques sont rares sur les autres îles de Malaisie.

Il existe encore bien d’autres activités à pratiquer sur ce merveilleux archipel : vous pouvez notamment visiter la mangrove en bateau, faire de la spéléologie, ou encore nourrir les aigles.

This article is also available in: Anglais Allemand Italien Espagnol

 

Pages: 1 2